Deux formations en France


logo grandjean
Paris

Titre délivré

Titre homologué niveau II de
Sténotypiste de Conférences
(bac +3/4)


Pour en savoir plus

www.stenotype-grandjean.com


La bachelor requiert trois compétences majeures. La formation est dispensée par une équipe pédagogique composée de professeurs permanents et d’intervenants professionnels. Les étudiants hors Île-de-France peuvent suivre les cours en e-learning.

Pratique de la sténotypie

  • Transcription assistée par ordinateur (TAO)
  • Transcription en direct
  • Sous-titrage

Techniques rédactionnelles

  • Français
  • Rédaction libre
  • Dactylographie
  • Bureautique
  • Maîtrise des différents types de compte-rendu

Enseignements généraux

  • Droit
  • Gestion
  • Economie
  • Institutions
  • Culture générale

Académie de l'écrit


Paris | Lyon

Titre délivré

Titre de "Sténotypiste"
enregistré au Registre national
des certification professionnelles au niveau II (licence)
délivré par le CLS
(Centre Lyonnais de Sténotypie).


Pour en savoir plus

www.academie-ecrit.com


Les épreuves sont accessibles aux candidats qui ont atteint une vitesse de captation de 200 mots/minute environ. En effet, en dessous de cette vitesse de saisie, il n’est pas possible de saisir un discours à la vitesse naturelle de parole, donc de réaliser les prestations attendues.

Le titre de Sténotypiste atteste que son titulaire est capable de :

  • Saisir la parole en temps réel, à l’aide d’une sténotype (clavier), avec une qualité de prise optimale, notamment pour le direct ou le sous-titrage.
  • Rédiger fidèlement, à partir de sa prise en sténotypie, un compte rendu intégral, résumé ou synthétique.
  • Maîtriser la langue française orale et écrite (orthographe et syntaxe) et justifier d’une culture générale solide.
  • Maîtriser les outils informatiques courants (traitement de texte, système d’exploitation, messagerie Internet) et spécifiques (logiciel de transcription de la Sténotypie Assistée par Ordinateur)
  • Gérer en autonomie une entreprise individuelle et en assurer le développement commercial.
  • Faire preuve de déontologie professionnelle (analyse des pratiques, confidentialité, rapports avec les collègues, concurrence, etc.)